L’OPÉRATION DES FISTULES

Les fistules sont une affection liée à un évènement traumatique (violence sexuelle) ou obstétricale (accouchement mal pris en charge ou avec complication). Les fistules rendent une femme incontinente et l’excluent de fait de la société et de sa famille.

Le Congo est connu pour les viols comme véritable « arme de guerre ». Si ce fléau touche principalement l’Est du Congo, il est également présent dans toutes les régions connaissant des mouvements de troupes armées, comme c’est le cas de la région du Sankuru.

Cette opération est complexe et nécessite beaucoup de compétences de toute l’équipe chirurgicale. Les capacités médicales d’opérer ce genre d’affection sont ainsi extrêmement réduites, raison pour laquelle les femmes atteintes sont souvent prêtes à parcourir de très longues distances pour se faire soigner.

La réparation des fistules présente l'avantage de requérir en principe qu’une seule intervention. Les soins post-opératoires sont toutefois très importants et nécessitent un repos sous surveillance de plusieurs jours, suite à quoi la femme peut retrouver une vie normale, à condition également d’avoir l’accompagnement psychologique et social adéquat.